MOOC en Gestion des Aires Protégées en Afrique

MOOC en Gestion des Aires Protégées en Afrique

27.01.17 – Coup de projecteur sur le MOOC GAP – C’est en octobre 2015 que démarrait la diffusion du premier MOOC consacré à la gestion des aires protégées en Afrique (GAP). Ce MOOC porte sur les zones qui sont dédiées à la protection de la nature, comment elles fonctionnent et pourquoi elles sont si importantes dans le maintien de la santé de l’environnement de notre monde en plein développement, et plus particulièrement en Afrique. Ce cours en ligne a été produit grâce au soutien de trois partenaires engagés pour la conservation, l’UICN PAPACO et son partenariat UICN France (International Union for Conservation of Nature et le Programme sur les Aires Protégées d’Afrique & Conservation), André & Rosalie Hoffmann et l’EPFL, chacun des partenaires fournissant un appui technique, logistique, financier ou académique au projet.Retour sur la première diffusion du MOOC GAP Depuis sa création, le cours MOOC GAP a évolué au gré des besoins identifiés par les participants et leurs recommandations. Le modèle d’aujourd’hui est plus souple et composé de 7 modules étalés sur 12 semaines. A ce jour, plus de 7000 personnes issues de 116 pays se sont inscrites au cours, dont près de 65 % en Afrique, soit près de 13 fois plus que la moyenne des inscrits sur Coursera, plateforme sur laquelle est diffusé le MOOC. Il faut relever le fort taux de participation des pays africains suivants : Cameroun 11%, Sénégal 6%, Madagascar 6% et Côte d’Ivoire 6%. De la pertinence de proposer des formations continues Une enquête réalisée auprès des participants du MOOC GAP permet de conclure que 97% des élèves déclarent que le cours a répondu à leurs attentes et 92% affirment pouvoir utiliser les connaissances acquises dans leurs activités liée à la conservation. Car en effet, la majorité des inscrits au cours est constituée de professionnels : consultants 17% et employés dans des parcs, réserves ou ONG 43%. De nombreux témoignages de satisfaction des participants sont parvenus aux organisateurs, tant sur les forums de discussion que sur la page facebook du MOOC GAP, créant ainsi une communauté solidaire qui partage les mêmes intérêts et de bons conseils. Témoignage : « Les cours m’ont aidé à gérer au quotidien le site dont je suis en charge » Hortensia Hosnah Bezara, responsable de la nouvelle aire protégée Andrafiamena-Andavakoera, Nord de Madagascar La plupart des modules offerts sont très enrichissants, mais je me suis particulièrement intéressée aux parties « efficacité de gestion » et « financement d’une aire protégée ». Les cours qui y sont proposés m’ont beaucoup aidé à gérer au quotidien le site dont je suis en charge. Les questions sur la réalisation et l’utilité d’une action constituent un tableau de bord que j’observe en permanence pour diriger et mener à bien les actions que j’entreprends. Depuis, je me suis beaucoup intéressée aux outils d’auto-évaluation développés pour mieux apprécier le progrès, la pertinence et la performance du projet.Pour en savoir plus sur l’expérience d’Hortensia, regardez son témoignage vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=ca620cv2fpo Témoignage : « Un effet multiplicateur » Paul Kazaba, assistant à l’Université de Lubumbashi, RDC Grâce au MOOC GAP, je m’estime mieux préparé pour mener à bien mes projets et particulièrement la définition de la stratégie de conservation des primates frugivores du Parc national de l’Upemba. Au-delà de ma carrière, ma participation au MOOC aura un effet multiplicateur car dans mon travail à l’université, j’encourage les étudiants à s’inscrire à ce cours et à intégrer un réseau (en création) pour appuyer les efforts de sauvegarde de la faune dans les aires protégées de RDC.Pour en savoir plus sur l’expérience de Paul, regardez son témoignage vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=zidtxp8Q3vI Inscription ouverte pour la suite du premier MOOC GAP Le second MOOC Suivi écologique, issu de la série prévue sur les aires protégées en Afrique qui doit couvrir les divers aspects de la conservation, sort ce mois de février en français et anglais. Il est ouvert à tous et entièrement gratuit de l’inscription au certificat. Suivre les quatre modules du cours permet d’acquérir les bases essentielles afin de comprendre ce qu’est le suivi écologique, à quoi il sert et comment il doit être mis en place. Par ailleurs, une nouvelle session du premier MOOC GAP est désormais disponible en français et anglais. En résumé, le MOOC GAP c’est: 7 modules, 57 vidéos, 16 quiz et 7 examens 2 langues : français et anglais + de 7’000 étudiants dont + de 400 ayant fini le cours avec succès 116 pays représentés 65% de participants en Afrique 97% de taux de satisfaction

Sylvie Gitz […]

Fermer le menu